Articles

Top 14 des aliments riches en fibres + Pourquoi les fibres sont-elles bénéfiques pour votre santé

Therapeutes magazine

 

Les bienfaits des fibres et top 15 des aliments riches en fibres

Top 14 des aliments riches en fibres + Pourquoi les fibres sont-elles bénéfiques pour votre santé

Les fibres alimentaires sont essentielles pour le transit intestinal, elles sont entre autres présentes dans les légumes, les fruits, les céréales. On entend constamment parler des fibres et de ses bienfaits mais quels sont-ils au juste, pourquoi en a-t-on besoin ? De ses effets sur le cholestérol et sur le cancer à son rôle dans la perte de poids, nous faisons le point dans cet article sur les bienfaits supposés des fibres. Et vous trouverez également ici une liste de 15 aliments riches en fibres.

Que sont les fibres alimentaires ?

Expliqué simplement, les fibres alimentaires sont des glucides que l’on trouve dans les aliments qui résistent à la digestion.

La fibre est divisée en deux catégories en fonction de sa solubilité dans l’eau :

 La fibre soluble se dissout dans l’eau et peut être métabolisée par les «bonnes» bactéries dans l’intestin.

• La fibre insoluble ne se dissout pas dans l’eau.

On peut aussi distinguer les fibres de la façon suivante : “fermentable vs non fermentable”, c’est-à-dire si les bonnes bactéries dans l’intestin peuvent l’utiliser ou non.

Il est important de garder à l’esprit qu’il existe de nombreux types de fibres, tout comme il existe de nombreux types de graisses différentes.

Certaines d’entre elles ont des atouts importants pour la santé, tandis que d’autres sont presque inutiles.

Il existe également un chevauchement entre les fibres solubles et les fibres insolubles. Certaines fibres insolubles peuvent être digérées par les bonnes bactéries dans l’intestin et la plupart des aliments contiennent des fibres solubles et insolubles.

Les autorités sanitaires recommandent pour les femmes 25 grammes de fibres par jour et 38 grammes par jour pour les hommes.

Les fibres nourrissent les «bonnes» bactéries de l’intestin

Saviez-vous que notre corps n’est en réalité que 10% humain?

En effet les bactéries vivant dans notre corps sont 10 fois plus nombreuses que les cellules humaines.

Les bactéries vivent dans la peau, dans la bouche et le nez … mais la grande majorité vit dans l’intestin, principalement le gros intestin .

Il existe environ 500 espèces différentes de bactéries vivant dans l’intestin, totalisant environ 100 trillions. Les bactéries dans l’intestin sont également connues sous le nom de flore intestinale.

Mais ce n’est pas une mauvaise chose … il existe une relation mutuellement bénéfique entre nous les humains et les bactéries. Nous fournissons aux bactéries un abri et un habitat sûr, et en échange, elles s’occupent de certaines choses que le corps humain ne peut pas faire lui-même.

Il existe de nombreux types de bactéries … et certains types de bactéries peuvent avoir un effet dramatique sur divers aspects de la santé,  notamment sur le poids, le contrôle de la glycémie, la fonction immunitaire et même la fonction cérébrale.

Mais quel est le rapport avec les fibres ?

Comme d’autres organismes, les bactéries doivent manger. Elles doivent obtenir de l’énergie afin de survivre et de fonctionner.

Le problème est que la plupart des glucides, des protéines et des graisses sont absorbés dans la circulation sanguine avant de se rendre dans le gros intestin. Il n’y a plus rien pour la flore intestinale.

C’est ici que les fibres entrent en jeu …  nous n’avons pas les enzymes pour digérer les fibres et par conséquent, elles arrivent dans le gros intestin relativement inchangées.

En revanche, les bactéries intestinales possèdent les enzymes pour digérer ces fibres en grande quantité.

C’est la raison la plus importante pour laquelle (certaines) fibres alimentaires sont importantes pour la santé. Elles alimentent les «bonnes» bactéries dans l’intestin, en fonctionnant comme prébiotiques.

De cette façon, elles augmentent nos niveaux de «bonnes» bactéries, qui peuvent avoir divers effets positifs sur la santé.

Les bonnes bactéries produisent des nutriments pour le corps, notamment des acides gras à chaîne courte comme l’acétate, le propionate et le butyrate,  ce dernier semble être le plus important.

Ces acides gras à chaîne courte peuvent alimenter les cellules du colon, entraînant une réduction de  l’inflammation  dans l’intestin et des améliorations dans divers troubles digestifs comme le syndrome du côlon irritable, la maladie de Chron et la colite ulcéreuse.

Lorsque les bactéries fermentent la fibre, elles produisent également des gaz. C’est la raison pour laquelle les régimes riches en fibres peuvent provoquer des flatulences et une sensation d’inconfort dans l’estomac, mais cela disparaît habituellement quand votre corps s’adapte.

Certains types de fibres peuvent vous aider à perdre du poids

Il existe des preuves contradictoires quant à savoir si les fibres peuvent aider les gens à perdre du poids ou non.

Certaines fibres retiennent l’eau dans l’intestin, ce qui peut ralentir l’absorption des nutriments et augmenter la sensation de satiété.

En  effet certaines études montrent que l’augmentation des fibres dans le corps peut entraîner une perte de poids en réduisant automatiquement l’apport calorique

Cependant, cela dépend du type de fibre. Certains types de fibre n’ont aucun effet sur le poids (17), alors que certaines fibres solubles peuvent avoir un effet significatif.

Les fibres peuvent réduire les pics de sucre dans le sang après un repas à haute teneur en glucides

Les aliments riches en fibres ont tendance à avoir un indice glycémique plus faible.

Cela signifie que  les fibres limitent le taux de sucre dans le sang après un repas contenant des glucides.

Cela peut être important … mais seulement si vous avez une alimentation à haute teneur en glucides. Dans ce cas, les fibres peuvent réduire le risque que les glucides augmentent la glycémie à des niveaux nocifs.

Mais si vous avez vraiment un problème de glycémie, il serait plus logique de ne pas limiter réellement les glucides au lieu d’essayer de minimiser les dégâts en utilisant des fibres.

Les fibres peuvent réduire le cholestérol, mais l’effet n’est pas énorme

Certains types de fibres peuvent réduire le taux de cholestérol dans le sang. Cependant, l’effet n’est pas aussi impressionnant que vous le pensez.

Une analyse de 67 essais contrôlés a révélé que 2 à 10 grammes de fibres solubles par jour ont réduit le cholestérol total de 1,7 mg / dl et le cholestérol LDL de 2,2 mg / dl en moyenne.

Mais cela dépend également du type de fibre et certaines études ont trouvé des réductions impressionnantes du cholestérol avec une consommation accrue de fibres.


Quelques lectures intéressantes:https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-3730444475425446&output=html&h=157&slotname=5432032805&adk=1187060759&adf=1871633808&w=387&cr_col=3&cr_row=1&lmt=1597065931&rafmt=9&psa=1&guci=1.2.0.0.2.2.0.0&format=387×157&url=https%3A%2F%2Ftherapeutesmagazine.com%2Ftop-14-aliments-riches-fibres-fibres-benefiques-sante%2F%3Futm_source%3Dwysija%26utm_medium%3Demail%26utm_campaign%3DNewsletter_hebdo&flash=0&crui=pub_control_image_stacked&wgl=1&adsid=ChAI8ODD-QUQ9ZHO1o7Cm-NnEkwAgmQ1uYRZVOWtO1KyIYOo3_Yv2xxuDcwGSGJ7HJ1hdJKuuYOXCApesyXjAdny2wSY9Xwx4G-Cn7Qti_Sf59YTlLo8hjjKuOi2JDaH&dt=1597065917375&bpp=14&bdt=5415&idt=772&shv=r20200805&cbv=r20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&prev_fmts=0x0%2C412x430%2C412x652&nras=2&correlator=2349289834686&frm=20&pv=1&ga_vid=522223866.1595619357&ga_sid=1597065918&ga_hid=131159184&ga_fc=0&iag=0&icsg=17592186048511&dssz=66&mdo=0&mso=512&u_tz=120&u_his=1&u_java=0&u_h=732&u_w=412&u_ah=732&u_aw=412&u_cd=24&u_nplug=0&u_nmime=0&adx=12&ady=6573&biw=412&bih=652&scr_x=0&scr_y=1661&eid=42530558%2C42530560%2C21066124%2C21066819%2C21066807%2C21066973&oid=3&psts=AGkb-H-vFpzQTZIYX00myHI7Qlu2L19RHZgcmqOH-CA3D84N3BCSboCpUYdv5c4DNXg&pvsid=306538586217918&pem=722&rx=0&eae=0&fc=1924&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C412%2C0%2C412%2C708%2C412%2C708&vis=1&rsz=o%7C%7CEebr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=8320&bc=31&ifi=2&uci=a!2&btvi=2&fsb=1&xpc=UM9NxF9oEh&p=https%3A//therapeutesmagazine.com&dtd=14648


On ne sait pas si cela a des effets sur le long terme, de nombreuses études montrent que les personnes qui mangent plus de fibres ont des risques plus faibles de maladie cardiaque.

Il n’y a aucune preuve que les fibres protègent contre le cancer colorectal

Il existe un mythe courant selon lequel les fibres peuvent prévenir le cancer colorectal, qui est la quatrième cause de décès par cancer dans le monde.

Certaines études initiales ont montré que les fibres était associées à un risque plus faible de cancer colorectal, mais des études de meilleure qualité n’ont trouvé aucun lien.i

Top 14 des aliments riches en fibres

Fruits :

1. Avocats

Quantité de fibre totale: 10,5 grammes par tranche

Nutriments notables: vitamine C, vitamine E, vitamine B6, folate, vitamine K, potassium

La teneur en fibres des avocats varie en fonction du type. Il y a une différence dans le contenu et l’apparence entre celui à la peau lisse et de couleur verte brillante (avocats de Floride) et  ceux plus petits et bosselés (avocats californiens). Les avocats de Floride ont beaucoup plus de fibres insolubles que les avocats californiens. En plus de la fibre, les avocats sont pleins de graisses saines qui contribuent à réduire le taux de cholestérol et à réduire le risque de maladie cardiaque.

2. Poires asiatiques

9,9 grammes de fibres par fruit moyen (peau comprise)

Nutriments notables: vitamine C, vitamine K, acides gras oméga 6, potassium

Les poires asiatiques croquantes, sucrées et délicieuses contiennent beaucoup de fibres, mais elles sont aussi riches en acides gras oméga-6 (149 mg par portion) qui contribuent à la bonne santé de nos cellules et de notre cerveau et à une bonne fonction du système nerveux .(1) L’American Heart Association recommande que 5%  à 10% des calories de notre alimentation proviennent d’aliments riches en acide gras oméga 6.

3. Baies

Framboises : 8 grammes de fibres par portion

Nutriments notables : vitamine A, vitamine C, vitamine E, vitamine K, folate

Mûres : 7,6 grammes de fibres par tasse

Nutriments notables : Vitamine C, Vitamine K, Omega 6 acides gras, Potassium, Magnésium, Potassium, Manganèse

Les mûres sont riches en vitamine K qui est associée à l’augmentation de la densité osseuse, tandis que les niveaux élevés de manganèse de framboise contribuent  à une peau et des os en bonne santé et à un taux de glycémie normal.

4. Noix de coco

7,2 grammes par portion

Nutriments notables: Manganèse, acides gras oméga-6, folate et sélénium

Les produits à base de coco sont de plus en plus nombreux et pour une bonne raison.La noix de coco a un faible indice glycémique et est facile à intégrer dans votre alimentation; Avec 4 à 6 fois la quantité de fibres  du son d’avoine, la farine de noix de coco et la noix de coco râpée sont un excellent moyen de consommer des fibres. Dans les pays où la noix de coco est un aliment de base,  il y a moins de risques de cholestérol et de maladies cardiaques. Pour la plupart des recettes vous pouvez substituer 20 % de farine de coco à d’autres types de farine.

5. Figues

14,6 grammes de fibres pour une tasse de figues sèches (uniformément réparties entre les fibres solubles et insolubles.)

Nutriments notables: acide pantothénique, potassium, manganèse, cuivre, B6

Les figues séchées et les figues fraîches sont une excellente source de fibres. Contrairement à beaucoup d’autres aliments, les figues ont un équilibre presque parfait de fibres solubles et insolubles. Les figues sont associées à une pression artérielle plus faible et à une protection contre la dégénérescence maculaire.

Légumes :

6. Artichauts

10,3 grammes de fibres par artichaut moyen

Nutriments Notables : Vitamines A, C, E, B, K, Potassium, Calcium, Magnésium et Phosphore

Faible en calories, riche en fibres et nutriments essentiels, les artichauts sont un excellent ajout à votre alimentation. Un seul artichaut moyen représente près de la moitié de l’apport recommandé en fibres pour les femmes et un tiers pour les hommes. En outre, les artichauts sont l’un des 10 meilleurs aliments riches en antioxydants.

7. Pois

8,6 grammes par tasse (pois cuits); Fibre majoritairement insoluble

Nutriments notables: vitamine C, vitamine K, B6, thiamine, manganèse, folate, vitamine A, protéines

Le pois est riche en  fibres et antioxydants puissants,  il possède des propriétés anti-inflammatoires et des phytonutriments qui sont bons pour la santé. Les pois congelés sont disponibles toute l’année, ce qui les rend idéaux pour s’intégrer dans votre alimentation. Ils fournissent près de 100% de la dose de vitamine C recommandée quotidiennement et plus de 25% de thiamine et de folate.

8. Courge poivrée

9 grammes de fibres par portion (cuite)

Nutriments notables : vitamine C, thiamine, potassium, manganèse, vitamine A, B6, folate, magnésium

Les courges d’hiver, notamment les citrouilles, la courge musquée, la courge spaghetti et la courge poivrée sont pleines  de nutriments et de fibres. La chair est riche en fibres solubles, ce qui ralentit la vitesse à laquelle elle est digérée, ce qui permet l’absorption des nutriments. La courge poivrée et les autres courges peuvent être rôties au four et utilisées comme substitut à la pomme de terre blanche et à d’autres amidons. On peut également les utiliser dans les soupes.

Haricots et légumineuses :

9. Haricot noirs

12,2 grammes de fibres par tasse (portion)

Nutriments notables : Protéines, Thiamines, Magnésium, Manganèse, Phosphore, Folate

Les haricots noirs sont riches en éléments nutritifs et fournissent d’excellentes protéines et fibres à votre alimentation. Le contenu riche en flavonoïdes et antioxydants aide à lutter contre les radicaux libres, ce qui réduit votre risque de cancers et de maladies inflammatoires.

10. Pois cassés

16,3 grammes de fibres par tasse (cuits)

Nutriments notables : protéines, thiamines, folates, manganèse, acides gras oméga-3, acides gras oméga-6
. Une portion de pois cassés contient un tiers du folate recommandé quotidiennement et plus de la moitié de l’apport recommandé de fibres alimentaires.

11. Haricots de Lima

13,2 grammes de fibres par tasse (cuits)

Nutriments notables: Cuivre, Manganèse, Folate, Phosphore, Protéine, B2, B6

En plus de la quantité remarquable de fibres,  les haricots de lima  contiennent près de 25% du fer recommandé quotidiennement pour les femmes. Le manganèse aide à la production d’énergie, et les antioxydants aident à lutter contre les radicaux libres.

12. Graines de lin

3 grammes de fibres par cuillère à soupe de graines de lin entières

Nutriments notables : Protéines, Thiamines, Manganèse, Phosphore, Magnésium, Cuivre, acides gras omega-3

Les graines de lin réduisent le cholestérol et contribuent à soulager les symptômes de la ménopause. Vous pouvez les broyer dans un petit moulin à café et les  ajouter aux smoothies, aux salades et aux soupes.

13. Graines de Chia

5,5 grammes par cuillère à soupe

Nutriments notables : protéines, calcium, phosphore, manganèse, acides gras oméga-3, acides gras oméga-6

Les graines de Chia sont un véritable “superaliment” qui s’incorporent facilement à votre alimentation. Très riches en fibres et nutriments essentiels, elles contribuent à augmenter l’énergie, à soutenir la santé digestive, et possèdent encore plus de bienfaits. Comme les haricots et les légumineuses, certaines personnes peuvent avoir des gaz et des et des ballonnements. Augmenter la consommation d’eau pour minimiser ces symptômes.

14. Quinoa

5 grammes de fibres par tasse (portion)

Nutriments notables: fer, B-6, magnésium, potassium

Toutes les graines sont riches en fibres, mais elles n’ont pas toutes des qualités nutritives. C’est le profil nutritionnel incroyable du quinoa et le fait qu’il est plus facile à digérer et sans gluten, qui a  fait sa renommée. Le quinoa possède également d’autres éléments nutritifs essentiels tels que le fer, la vitamine B-6, le potassium et le magnésium. Le magnésium est l’une des vitamines les plus sous-estimées mais essentielles qui protège le cœur et aide presque toutes les fonctions du corps. De plus, beaucoup de personnes ont une déficience en magnésium et ne le savent même pas. Le quinoa ajoute  donc non seulement des fibres à votre alimentation, mais aussi pleins d’autres nutriments essentiels.

Crédit photo : wikimedia.org27PARTAGESPartagez !Inscrivez vous à la Newsletter
https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-3730444475425446&output=html&h=430&slotname=9108973265&adk=3897710458&adf=54099896&w=412&lmt=1597065979&rafmt=11&psa=1&guci=1.2.0.0.2.2.0.0&format=412×430&url=https%3A%2F%2Ftherapeutesmagazine.com%2Ftop-14-aliments-riches-fibres-fibres-benefiques-sante%2F%3Futm_source%3Dwysija%26utm_medium%3Demail%26utm_campaign%3DNewsletter_hebdo&flash=0&fwr=1&wgl=1&adsid=ChAI8ODD-QUQ9ZHO1o7Cm-NnEkwAgmQ1uYRZVOWtO1KyIYOo3_Yv2xxuDcwGSGJ7HJ1hdJKuuYOXCApesyXjAdny2wSY9Xwx4G-Cn7Qti_Sf59YTlLo8hjjKuOi2JDaH&dt=1597065917389&bpp=26&bdt=5429&idt=855&shv=r20200805&cbv=r20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&prev_fmts=0x0%2C412x430%2C412x652%2C387x157&nras=2&correlator=2349289834686&frm=20&pv=1&ga_vid=522223866.1595619357&ga_sid=1597065918&ga_hid=131159184&ga_fc=0&iag=0&icsg=17592186048511&dssz=66&mdo=0&mso=512&rplot=4&u_tz=120&u_his=1&u_java=0&u_h=732&u_w=412&u_ah=732&u_aw=412&u_cd=24&u_nplug=0&u_nmime=0&adx=0&ady=13530&biw=412&bih=652&scr_x=0&scr_y=8574&eid=42530558%2C42530560%2C21066124%2C21066819%2C21066807%2C21066973&oid=3&psts=AGkb-H-vFpzQTZIYX00myHI7Qlu2L19RHZgcmqOH-CA3D84N3BCSboCpUYdv5c4DNXg%2CAGkb-H9jwGulH7i8IJARJziwyacXjjSNVHnh3wfHQqMCoQRCR85siEWM7g&pvsid=306538586217918&pem=722&rx=0&eae=0&fc=1924&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C412%2C0%2C412%2C708%2C412%2C708&vis=1&rsz=o%7C%7CEebr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=8320&bc=31&ifi=3&uci=a!3&btvi=3&fsb=1&xpc=PDxjkxqzmO&p=https%3A//therapeutesmagazine.com&dtd=61839




thé séné
pain aux graines de chia et pavot

Inscrivez vous à la newsletterJe souhaite recevoir la Newsletter et j’adhère à la politique de confidentialité. Je peux me désabonner à tout moment. JE M’ABONNE !

Your content here…https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-3730444475425446&output=html&h=343&slotname=3082567915&adk=1217620060&adf=1255108394&w=412&ebfa=1&lmt=1597066002&rafmt=1&psa=1&guci=1.2.0.0.2.2.0.0&format=412×343&url=https%3A%2F%2Ftherapeutesmagazine.com%2Ftop-14-aliments-riches-fibres-fibres-benefiques-sante%2F%3Futm_source%3Dwysija%26utm_medium%3Demail%26utm_campaign%3DNewsletter_hebdo&flash=0&fwr=1&fwrattr=true&rpe=1&resp_fmts=3&sfro=1&wgl=1&adsid=ChAI8ODD-QUQ9ZHO1o7Cm-NnEkwAgmQ1uYRZVOWtO1KyIYOo3_Yv2xxuDcwGSGJ7HJ1hdJKuuYOXCApesyXjAdny2wSY9Xwx4G-Cn7Qti_Sf59YTlLo8hjjKuOi2JDaH&dt=1597065917435&bpp=15&bdt=5475&idt=1042&shv=r20200805&cbv=r20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&prev_fmts=0x0%2C412x430%2C412x652%2C387x157%2C412x430%2C412x343&nras=2&correlator=2349289834686&frm=20&pv=1&ga_vid=522223866.1595619357&ga_sid=1597065918&ga_hid=131159184&ga_fc=0&iag=0&icsg=17592186048511&dssz=66&mdo=0&mso=512&u_tz=120&u_his=1&u_java=0&u_h=732&u_w=412&u_ah=732&u_aw=412&u_cd=24&u_nplug=0&u_nmime=0&adx=0&ady=17354&biw=412&bih=652&scr_x=0&scr_y=12442&eid=42530558%2C42530560%2C21066124%2C21066819%2C21066807%2C21066973&oid=3&psts=AGkb-H-vFpzQTZIYX00myHI7Qlu2L19RHZgcmqOH-CA3D84N3BCSboCpUYdv5c4DNXg%2CAGkb-H9jwGulH7i8IJARJziwyacXjjSNVHnh3wfHQqMCoQRCR85siEWM7g%2CAGkb-H-Fv1bZAt_RuqKjFu5YqHdOk3cXR_zfp_nrRkz_CHUKZx7En2P42ecntZ2De1f5%2CAGkb-H_RnadX0cyBui2B2LA4V42O0jnUyAje8GB5MlRz4qf0mgt9AjQZ-TtxGRVTBuvZ&pvsid=306538586217918&pem=722&rx=0&eae=0&fc=1924&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C412%2C0%2C412%2C708%2C412%2C708&vis=1&rsz=o%7C%7CEebr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=8320&bc=31&ifi=5&uci=a!5&btvi=5&fsb=1&xpc=USPx7pOqnp&p=https%3A//therapeutesmagazine.com&dtd=84837

paramédical

Therapeutesmagazine

Copyright © 2020 Therapeutes magazine. Tous droits réservés.

Les huiles essentielles de la saison froide

 

29951668-huiles-essentielles-et-de-fleurs-médicaux-herbes

Avec le retour du froid, notre organisme est agressé par différents virus et microbes, pour l’aider à résister et bien se défendre,voici quelques huiles essentielles qui vous permettront de vous soigner au quotidien. Leur utilisation ne remplace pas une consultation médicale ni ne se substitue à un traitement surtout si les symptômes persistent ou s’aggravent au delà de trois jours.

1– L’huile essentielle  de Ravintsara: 

Assainissement de l’air – prévention des infections:
En diffusion de 10 à 30 gouttes selon volume de la pièce

Grippe, infections et maladies hivernales:

Par voie cutanée : 3 gouttes dans le bas du dos le long de la colonne vertébrale et sur le thorax 4-5 fois par jour jusqu’à amélioration.
Par voie orale : 1 goutte dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive, 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Infection ORL:

Par voie cutanée : 3 gouttes dans le bas du dos le long de la colonne vertébrale et sur le thorax 4-5 fois par jour jusqu’à amélioration + Voie orale: 1 goutte dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive, 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Renforcement immunitaire – prévention:

Mettre 3 gouttes sur les poignet et respirer à même le flacon une fois par jour pendant toute la période à risque.

L’utilisation de cette huile essentielle est interdite chez les enfants de moins de trois mois et chez la femme enceinte au premier trimestre de la grossesse.

2- L’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata

Otite:
Voie cutanée ;
1 goutte d’H.E dans 4 gouttes d’huile végétale en massage autour de l’oreille touchée ;
3 fois par jour jusqu’à disparition de la douleur.

Rhume:
Voie orale : 2 gouttes sous la langue ou dans une tisane 4 fois par jour pendant 2 jours ;
+ Inhalation : 1 grande inspiration directement au-dessus du flacon ouvert, 4 à 6 fois par jour.

Toux grasse:
Voie cutanée ;
1 goutte d’H.E dans 4 gouttes d’huile végétale, sur le thorax et le haut du dos ;
4 fois par jour pendant 5 jours.

L’utilisation de cette huile essentielle est interdite chez les enfants de moins de trois mois et chez la femme enceinte au premier trimestre de la grossesse.

Une utilisation plus longue ou plus spécifique nécessite la consultation d’un thérapeute qui conseillera des formules adaptées à chaque cas avec les mises en gardes sur les éventuelles contre-indications,toxicités et précautions d’utilisations.

 

 

Régime ne signifie pas déséquilibre!

Suivre un régime amaigrissant ou tout simplement changer ses habitudes pour manger plus sainement peut entraîner une baisse de vitalité et une sensation de fatigue qui peuvent conduire à une démotivation. Pour y remédier il y a quelques règles simples et efficaces.

1- Une alimentation équilibrée

Certains régimes imposent des restrictions alimentaires pouvant engendrer des carences en nutriments et provoquer de la fatigue. Il est indispensable (sauf dans des cas particuliers où l’éviction ou la suppression de certains aliments est nécessaire au traitement) que tout régime alimentaire comporte des aliments de chaque groupe: protides,glucides et lipides ainsi que des minéraux et vitamines ( apport assuré par les légumes et fruits)

2- Un apport d’antioxydants naturels

Les fruits et légumes concentrent les principaux antioxydants : vitamines C et E, bêta-carotène et autres caroténoïdes, polyphénols.

– Les plus riches en vitamine C sont le kiwi, la fraise, les agrumes, l’épinard, le poivron, les choux.
– La vitamine E est particulièrement abondante dans les amandes et les noisettes.
– Le bêta-carotène est le pigment orangé qui colore la carotte, l’abricot, le melon, et la mangue. D’autres caroténoïdes, se trouvent dans le brocoli, la courgette, et le navet, le lycopène dans la tomate.
– Quant aux polyphénols ils existent en grand nombre dans tous les fruits et légumes.

Ces antioxydants jouent un rôle essentiel dans la stimulation de l’immunité donc permettent à l’organisme le maintien de sa vitalité et la lutte contre la fatigue.

Les aliments qui en contiennent le plus sont l’artichaut, la betterave, le choux de Bruxelles, le brocoli, les poivrons jaunes ainsi que les petits fruits ( fraise, framboises, cassis, mûres, myrtilles…)

La vitamine C se trouve également dans les agrumes ainsi que le cassis il est conseillé de tout consommer sous forme de fruits, éviter les jus car ils contiennent beaucoup de sucres

3- Les féculents et les légumineuses:

La consommation de féculents complets en petites quantités accompagnés de légumes et sans matières grasses( crème fraîche, fromage..) permet un apport de sucre lents et de fibres qui maintiennent un taux de glucose normal dans le sang et évitent l’hypoglycémie( donc sensation de faim et grignotage).

Les légumineuses ( lentilles, pois-chiches, haricots, petits-pois cassés…) sont à consommer en moyenne deux fois par semaine, ils apportent une bonne quantité de protéines végétales ( un régal pour les végétariens et les végans! ) ainsi que des fibres et des sucres lents.

4- L’hydratation;

Boire suffisamment ( 1,5 à 2 litres) d’eau , de tisanes ou de thé verts permet d’éliminer les toxines et aide à la perte de poids. Eviter les boissons sucrées (même le jus de fruits pressés ) et les excitants.

5-Une activité physique régulière

Pratiquer une activité physique régulière même modérée permet à l’organisme de se débarrasser des excès accumulés et d’augmenter la masse musculaire au profit de la masse grasse.

Le sport permet à l’organisme de garder sa vitalité et n’augmente pas la fatigue pendant un régime, c’est plutôt l’inverse qui se passe.

6- Un bon sommeil

Il ne suffit pas de beaucoup dormir mais il faut également bien dormir, car un sommeil réparateur n’est pas forcément celui qui dure le plus longtemps.

Se créer un rituel de sommeil en évitant les excitants et les activités stimulantes telles que les écrans de téléphones, ordinateurs, télévisions ou autres.

S’aider en prenants des infusions de plantes calmantes ( camomille ou autres) ou diffuser des huiles essentielles pour créer une atmosphère détendue qui aide au sommeil ( l’huile essentielle de lavande vraie ou de camomille).

Un mauvais sommeil perturbe le système hormonale et notamment les hormones responsables de la régulation de l’appétit:

-La ghréline est une hormone digestive qui stimule l’appétit : son taux est élevé avant les repas et diminue à mesure que l’estomac se remplit.

-La leptine: hormone produite par les adipocytes, qui induit la satiété lorsque son taux augmente, considérée comme l’antagoniste de la ghréline.

 

Toutes ces mesures d’hygiène de vie doivent s’accompagner d’activités sociales et intellectuelles qui permettent de s’occuper l’esprit et éviter l’ennui et la frustration du régime qui est source de grignotage. 

 

 

 

 

 

 

 

Les douleurs auraient- elles une signification refoulée?

Les émotions refoulées entraîneraient la maladie !

Toutes les émotions que vous refoulez dans votre for intérieur, parce que vous n’arrivez pas à les verbaliser, peuvent se fixer dans différentes parties de votre corps.
Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple la peur, l’angoisse donnent des palpitations cardiaques, des vertiges, sueurs, tremblements ou mains moites.

Il existe forcément un lien entre le corps et l’esprit. Face à notre esprit qui souffre et aux peines refoulées, le corps réagit également à sa manière. Dans le domaine de la psychologie, on parle de troubles psychosomatiques.

L’origine des troubles psychosomatiques ou quand l’esprit souffre se retrouve dans le fait de refouler ses émotions très intenses, ses sentiments que l’on n’arrive pas à assimiler et que nous gérons alors de manière négative. Si la tristesse et le chagrin finissent par alimenter nos pensées au quotidien cela peut nous entraîner vers la maladie, des douleurs et d’autres affections produites par l’esprit.

* LA PANIQUE peut provoquer des diarrhées.

* LA COLÈRE retenue ou la rancune : une crise de foie.

* LA DIFFICULTÉ A TROUVER OU A PRENDRE SA PLACE  peut provoquer des infections urinaires à répétition.

* QUELQUE CHOSE QU’ON NE VEUT PAS ENTENDRE OU QUAND ON NE VEUT PAS S’ÉCOUTER, des otites, douleurs d’oreilles.

* QUELQUE CHOSE QU’ON N’A PAS OSÉ DIRE, QU’ON A RAVALÉE: une angine, des maux de gorge.

* UN REFUS DE CÉDER, DE PLIER, D’OBÉIR OU DE SE SOUMETTRE: des problèmes de genoux.

* PEUR DE L’AVENIR, PEUR DU CHANGEMENT, PEUR DE MANQUER D’ARGENT: des douleurs lombaires.

* INTRANSIGEANCE, RIGIDITÉ: douleurs cervicales et nuque raide.

* CONFLIT AVEC L’AUTORITÉ: douleurs d’épaules.

* TOUT PRENDRE SUR SOI: également douleurs d’épaules, sensation d’un fardeau.

* SERRER LES DENTS POUR AFFRONTER QUELQU’UN OU UNE SITUATION SANS RIEN DIRE…douleurs dentaires, aphtes, abcès.                                                                                                                                     

* PEUR DE L’AVENIR, difficulté à aller de l’avant ou besoin de lever le pied  : douleurs dans les jambes, les pieds, les chevilles.

Maladies du foie : le foie représente les choix,  la colère, les changements et l’adaptation.

On peut souffrir du foie quand on ne parvient pas à s’adapter à des changements, professionnels ou familiaux.

* Difficultés d’ajustement à une situation.

* Sentiment de manque continuel ou peur de manquer.

* Colère refoulée.

* Personnes sujettes aux maladies du foie : les personnes qui critiquent et qui jugent beaucoup (elles-mêmes et les autres) et/ou qui se plaignent souvent.

Maladies de la vésicule biliaire :
La vésicule biliaire est en rapport avec l’extérieur, la vie sociale, la lutte, les obstacles, le courage.
* Se faire de la bile, s’inquiéter, s’angoisser.

* Sentiment d’injustice. Colère, rancune.

* Se sentir envahi, empiété sur son territoire par une personne autoritaire.

* Agressivité rentrée et ruminante, mécontentement retenu.

* Se retenir de passer à l’action. Difficultés à faire un choix, de peur de se tromper.

LA GLANDE THYROÏDE

Profonde tristesse de ne pas avoir pu dire ce qu’on aurait voulu.

* Sentiment d’être trop lent par rapport à ce qu’on attend de nous.

* Impuissance, sentiment d’être coincé dans une situation, être devant un mur, dans une impasse.

* Être bloqué dans la parole ou dans l’action, être empêché d’agir.

* Pas le droit de parler, de s’exprimer. Ne pas se sentir écouté. Difficultés à s’affirmer.

* Une déception ou une injustice n’a pas été « avalée » et est restée en travers de la gorge.

LES HERNIES

En règle générale  : de la détresse implose à l’intérieur et demande à être libérée.

Désir de rompre ou de quitter une situation où on se sent coincé, mais où l’on reste par peur de manquer de quelque chose, généralement du matériel.

Auto-punition parce qu’on s’en veut, incapacité à réaliser certaines choses qu’on voudrait.

Frustration de travailler dur, se sentir poussé à aller trop loin, ou essayer d’atteindre son but d’une manière excessive, qui en demande trop. Une poussée mentale (de stress) essaie de sortir.

Mais en plus, le lieu où siège l’hernie indique son message émotionnel de manière plus précise et complémentaire : 

Hernie inguinale : (dans l’aine) : difficulté à exprimer sa créativité, secret que l’on renferme et qui nous fait souffrir. Désir de rompre avec une personne qui nous est désagréable, mais avec laquelle on se sent engagé ou qu’on est obligé de côtoyer. On aimerait sortir, s’extirper de cette situation.
Hernie ombilicale : nostalgie du ventre de la mère où tout était facile et où on se sentait totalement en sécurité. Refus de la vie.
Hernie discale : conflit intérieur, trop de responsabilité, sentiment de dévalorisation, ne pas se sentir à la hauteur de ce qu’on attend de nous, projets et idées non reconnus. La colonne vertébrale représente le soutien.
Besoin d’être appuyé, soutenu, mais difficulté ou impossibilité de demander de l’aide.
Hernie hiatale : se sentir bloqué dans l’expression de ses sentiments, de son ressenti.
Refouler ses émotions.
Tout vouloir diriger, ne pas se laisser porter par la vie  mais la contrôler.

LES GENOUX

Douleurs aux genoux, genoux qui flanchent, genoux qui craquent, douleurs aux ménisques : refus de plier, de se « mettre à genoux » (de se soumettre) de céder, fierté, ego, caractère inflexible ou au contraire, on subit sans rien oser dire, on s’obstine, mais nos genoux nous disent que nous ne sommes pas d’accord avec cette situation.

  • Difficultés à accepter les remarques ou les critiques des autres.
  • Problèmes avec l’autorité, la hiérarchie, problèmes d’ego, d’orgueil.
  • Devoir s’incliner pour avoir la paix.
  • Ambition refrénée ou contrariée par une cause extérieure,
  • Entêtement, humiliation.
  • Culpabilité d’avoir raison.
  • Colère d’être trop influençable.

Les maladies de la peau: eczéma, acné, psoriasis

Les maladies de peau ont très souvent, à l’origine, un conflit de séparation mal géré, une séparation mal vécue, soit par la mère, soit par l’enfant, ou la peur de rester seul et un manque de communication.
Séparation aussi envers soi-même : dévalorisation de soi vis-à-vis de l’entourage. Porter trop d’attention à ce que les autres peuvent penser de nous.

Eczéma:

  • anxiété, peur de l’avenir,
  • difficultés à s’exprimer.
  • Impatience et énervement de ne pas pouvoir résoudre une contrariété.
  • Séparation, deuil, contact rompu avec un être cher.

Chez les enfants, l’eczéma peut résulter d’un sevrage trop rapide ou d’une difficulté de la mère à accepter que son enfant ne soit plus « en elle ». Sevrage de l’allaitement ou reprise du travail de la maman et culpabilité non exprimée, mais que l’enfant ressent et somatise ainsi.
Querelles ou tensions dans la famille, que l’enfant ressent. Insécurité.

Acné :  manière indirecte de repousser les autres, par peur d’être découvert, de montrer ce qu’on est réellement, parce qu’on pense qu’on ne peut pas être aimé tel que l’on est. Puisqu’on se rejette, on crée une barrière pour que les autres ne nous approchent pas.

  • Refus de sa propre image, de sa personnalité ou de sa nouvelle apparence.
  • Honte des transformations corporelles.
  • Difficulté à être soi-même, refus de ressembler au parent du même sexe.

Psoriasis: personne souvent hypersensible qui n’est pas bien dans sa peau et qui voudrait être quelqu’un d’autre. Ne se sent pas reconnue, souffre d’un problème d’identité. Le psoriasis est comme une cuirasse pour se défendre.

  • Besoin de se sentir parfait pour être aimé.
  • Souvent une double conflit de séparation, soit avec deux personnes différentes, soit un ancien conflit non résolu, réactivé par une nouvelle situation de séparation.
  • Se sentir rabaissé ou rejeté, à fleur de peau.
  • Se protéger d’un rapprochement physique, ou protéger sa vulnérabilité, mettre une barrière.

LES BRAS :

Il y a de nombreuses causes émotionnelles liées aux douleurs et aux problèmes de bras.
Les bras sont le prolongement du cœur et sont liés à l’action de faire et de recevoir, ainsi que l’autorité, le pouvoir.
Les douleurs aux bras peuvent être liées à de la difficulté à aimer ce que je dois faire. Se sentir inutile, douter de ses capacités, ce qui amène la personne à se replier sur elle et à s’apitoyer sur ses souffrances.

  • Se croire obligé de s’occuper de quelqu’un.
  • Ne pas se sentir à la hauteur lorsque l’on est le « bras droit » de quelqu’un.
  • Difficulté à prendre les autres dans ses bras, à  leur montrer de l’affection.
  • Je m’empêche de faire des choses pour moi-même, parce que je me souviens des  jugements négatifs et des interdictions durant mon enfance, ce qui m’avait blessé.
  • Je ne me permets pas de prendre ou je regrette d’avoir pris quelque chose, ou je pense que j’ai obtenu quelque chose que je ne méritais pas.
  • Ou quelque chose me revient de droit , que je n’ai pas pris, je ressens de la colère.
  • Se rapporte au fait d’avoir été jugé par ses parents.
  • Vouloir emprisonner quelqu’un dans ses bras pour l’avoir sous contrôle, mais avoir dû le laisser s’envoler, et ne plus pouvoir l’aimer et le protéger (un enfant, par exemple…).
  • Vivre une situation d’échec, devoir baisser les bras.

LES ÉPAULES : c’est ce qui porte. Les épaules portent les joies, les peines, les responsabilités, les insécurités.
Le fardeau de nos actions et tout ce qu’on voudrait faire, mais qu’on ne se permet pas, ou qu’on n’ose pas…
On se rend responsable du bonheur des autres, on prend tout sur soi, on a trop à faire, on se sent écrasé, pas épaulé, pas soutenu.

  • Douleurs possibles aussi quand on nous empêche d’agir, ou que l’on on nous impose des choses.
  • Lorsque l’on vit une situation dont ont ne veut plus, on désire passer à autre chose, mais le manque de confiance en soi nous bloque.
  • On manque d’appui, on manque de moyens. On ne se sent pas aidé.
  • Une personne chère ou l’un de nos parents vit de la tristesse et on aimerait prendre son chagrin et ses problèmes pour l’en libérer.
  • Colère retenue contre un enfant ou une autre personne qui se la coule douce alors qu’on ne se donne même pas le droit de prendre un temps de pause.
  • Au travail ou à la maison, avec son conjoint, on se sent dans l’obligation de se soumettre, on se sent dominé sans oser réagir.
  • On vit de l’insécurité affective (douleur épaule gauche) ou de l’insécurité matérielle (douleur épaule droite).

Épaules rigides et bloquées : blocage de la circulation de l’énergie du cœur, qui va vers l’épaule, puis vers le bras, le bras donne (le bras droit) et reçoit (le bras gauche).
Ce blocage d’énergie est souvent retenu dans une articulation ou un tissu .
L’énergie doit circuler du cœur vers les bras pour permettre de faire, de réaliser ses désirs.
On porte des masques, on bloque ses sentiments, on entretient des rancunes (douleurs dans les trapèzes, surtout à gauche). parfois envers soi-même.
On paralyse ses épaules pour s’empêcher d’aller de l’avant, de faire ce qu’on aimerait vraiment. On prend le fardeau sur soi plutôt que d’exprimer ses demandes et ses ressentis, de peur de mécontenter l’autre.
Difficulté ou impossibilité à lever le bras : conflit profond avec sa famille, difficulté à voler de ses propres ailes.

Essayez de modifier, clarifier ou de lâcher-prise par rapport à la situation qui vous perturbe.

Sources :  livres de Lise Bourbeau, Jacques Martel, Claudia Rainville, Philippe Dransart . 

Les sources de douleur qui sont chacune liées à des états émotionnels spécifiques

Des études révèlent que la douleur du corps est liée à la douleur spirituelle et émotionnelle

Lorsque la vie devient difficile, au bout d’un certain temps on a l’impression d’être sur des montagnes russes émotionnelles. Mais saviez-vous que ces émotions peuvent dégrader votre santé physique? Le Dr. Susan Babel, psychologue spécialisée dans la dépression causée par des traumatismes, a déclaré dans le magazine Psychology Today, « Des études ont démontré que la douleur chronique peut être causée par une blessure physique, mais aussi par le stress et les problèmes émotionnels ».

Nous savons tous que le stress émotionnel peut conduire à des maux d’estomac, au syndrome du côlon irritable, à des maux de tête, et même entraîner d’autres plaintes physiques ainsi qu’une douleur chronique. Une raison logique à cela: des études ont montré que plus les gens sont anxieux et stressés, plus leurs muscles sont tendus et contractés, entraînant ainsi au fil du temps une fragilisation et une inefficacité des muscles dans leur ensemble.

Plus subtilement, on peut développer des symptômes psychosomatiques ou des symptômes liés au stress à cause de problèmes émotionnels non résolus

Souvent, la douleur physique avertit une personne qu’il y a encore du travail à faire sur le plan émotionnel, et qu’il peut aussi s’agir d’un signe de traumatisme non résolu dans le système nerveux.

La douleur est une énergie, un ressenti, et une manifestation physique. La moindre douleur dans notre corps peut être liée à un état émotionnel particulier, et vient nous alerter sur ce qui ne va pas dans nos vies. Une fois que nous intégrons ces leçons, la douleur disparaît.

Le corps est particulièrement transparent quand il s’agit de la douleur. Les expériences de votre vie se manifestent directement dans votre corps et lorsque vous rencontrez un stress émotionnel, votre corps vous montre exactement quel est le problème. La seule chose que vous devez faire, c’est savoir décoder la douleur lorsqu’elle se manifeste.

Voici quelques sources de douleurs qui semblent parfois inexpliquées

La douleur au niveau de la tête : les douleurs dans votre tête, comme les maux de tête et les migraines, peuvent être déclenchées par le stress du quotidien. Assurez-vous tous les jours de prendre assez de temps pour vous détendre. Pratiquez une activité plaisante pour diminuer votre tension.

La douleur dans les muscles: représente la flexibilité dont nous faisons preuve dans la vie quotidienne. Cela révèle si nous sommes assez souples dans nos relations au travail, à la maison ou envers nous-mêmes. Laissez-vous donc porter pour que la douleur s’estompe.

La douleur dans le cou:  peut indiquer que vous avez des difficultés à pardonner aux autres, ou à vous-même. Si vous sentez des douleurs dans le cou, pensez aux choses que vous aimez chez vous et chez les autres personnes. Faites une démarche vers le pardon.

La douleur dans les gencives : comme pour le cou, la douleur dans les gencives est liée aux décisions que vous ne prenez pas ou auxquelles vous ne vous tenez pas. Soyez clair dans vos objectifs, et foncez !

La douleur aux épaules: peut indiquer que vous traînez un fardeau émotionnel, d’où l’expression ( avoir les épaules larges ). Focalisez-vous sur les problèmes que vous êtes seul à pouvoir résoudre et n’hésitez pas à déléguer à votre entourage dès que possible.

La douleur à l’estomac: survient lorsque vous n’avez pas digéré, au sens figuré, quelque chose de négatif. Le sentiment de ne pas être respecté provoque une sensation de trou dans l’estomac, et un certain chagrin.

La douleur dans le haut du dos: indique que vous manquez de soutien affectif. Vous pourriez vous sentir mal aimé. Si vous êtes célibataire, il serait peut-être temps de rencontrer quelqu’un.

La douleur au sacrum et au coccyx: vous pourriez être assis sur un problème qui doit être résolu.

La douleur dans le bas du dos: la lombalgie peut signifier que vous vous souciez trop de l’argent ou que vous êtes en manque d’affection. Ce peut être l’occasion de demander  une augmentation de salaire, ou envisager un conseiller financier pour vous apprendre à mieux gérer votre argent !

La douleur dans les coudes: a beaucoup à voir avec la résistance aux changements dans votre vie. Si vos bras sont raides, cela peut signifier que vous êtes trop raide dans votre rapport aux choses. Il est peut-être temps d’oser faire bouger les choses ou du moins, de vous laisser aller !

La douleur dans les bras: vous portez quelque chose ou quelqu’un comme un fardeau émotionnel. Il est peut-être temps de vous demander si cela en vaut vraiment la peine…

La douleur dans les mains: les mains symbolisent le lien aux autres, le fait de se connecter. Si vous ressentez une douleur à la main, cela peut signifier que vous ne tendez pas assez la main aux autres. Essayez de vous faire de nouveaux amis, rétablissez la connexion.

La douleur dans les hanches: des hanches douloureuses pourraient signifier que vous êtes trop résistant aux changements. Vous avez tendance à ériger les mises en garde en véritables obstacles à la prise de décision. Si vous réfléchissez sur quelques grandes idées, il est temps de trancher.

La douleur dans les articulations en général: tout comme pour les muscles, les douleurs dans les articulations représentent la flexibilité. Soyez ouvert à de nouvelles façons de penser, aux leçons et expériences de la vie.

La douleur aux genoux:  le genou, qui peut s’entendre « je-nous », symbolise notre relation à l’autre, soumise, agressive ou équilibrée. Le mal de genou indique une difficulté à plier, à accepter les choses telles qu’elles sont. La tension peut être liée au monde extérieur comme à soi-même. L’intérieur du genou renvoie à la communauté, au travail, aux amis ; l’extérieur du genou est lié aux problèmes personnels. Souvenez-vous : vous n’êtes qu’un humain, un simple mortel. Ne laissez pas votre ego dominer votre vie. Faire du bénévolat peut s’avérer bénéfique.

La douleur aux dents: exprime le fait que vous n’aimez pas votre situation. À ressasser constamment ce dégoût, cela affecte vos émotions au quotidien. Rappelez-vous que les expériences passent plus vite lorsque vous focalisez sur leurs aspects positifs.

La douleur dans les chevilles: montre que vous ne vous accordez pas de droit au plaisir. Il est peut-être temps de devenir plus indulgent envers vous-même. Essayez de pimenter votre vie amoureuse.

Une douleur qui fatigue:  éprouver de l’ennui, faire de la résistance, ne pas se donner les moyens d’aller de l’avant. Écoutez cette petite voix qui se demande « quelle est la prochaine étape ? » et vous pousse vers une nouvelle expérience.

Une douleur inexpliquée dans différentes parties du corps: la structure cellulaire du corps est en renouvellement constant et durant ce processus, on se purge des énergies négatives. Le système immunitaire et tous les systèmes dans le corps s’en retrouvent affaiblis. Ainsi, alors que le corps fait mal et peut sembler dans un état de maladie, il est en réalité dans un état de compensation, pas de panique, ça va passer .

La douleur aux pieds: lorsque vous êtes déprimé, vous pouvez ressentir une certaine douleur aux pieds. Trop de négativité peut se manifester sous vos pieds. Appréciez les petits plaisirs de la vie. trouvez-vous un nouveau loisir, une nouvelle passion. Cherchez la joie.

La prochaine fois que vous ressentirez une douleur physique, essayez de regarder à l’intérieur de vous-même et soyez attentif à vos pensées, à ce qui vous retient dans le passé, et aux émotions qui vous perturbent. La douleur peut agit comme un signe d’avertissement spirituel et la guérison peut se faire en focalisant son attention sur l’écoute de ce message.

 

Source: https://www.sain-et-naturel.com

Changer d’alimentation

Changer d’alimentation pour perdre du poids et/ou être en bonne santé, le naturopathe est le meilleur allié.

 

Bien se nourrir! On l’entend de plus en plus car de nombreuses pathologies se trouvent directement ou indirectement liées à l’alimentation. La qualité de notre nourriture est le meilleur allié de notre santé.

Résultat de recherche d'images pour "images assiettes equilibrée gratuite"

Manger sainement signifie:

  • Consommer moins de produits sucrés, transformés ou raffinés (qui contiennent des »sucres cachés ») moins d’aliments industriels contenant trop de sel et de « mauvaises » graisses.
  • Mais également adopter une attitude saine et responsable face à la nourriture.

Nous sommes constamment sollicités par des messages publicitaires qui nous poussent à la surconsommation, le choix devient difficile, d’où l’intérêt d’apprendre à connaître son organisme et savoir évaluer ses besoins.

Pour chaque domaine de notre vie, nous avons besoin à un moment ou un autre, d’une aide extérieure pour régler un problème, avoir un conseil ou opérer un changement.

Apprendre ou réapprendre à s’occuper de soi et de sa santé nécessite parfois une remise en question de son mode de vie et/ou de son alimentation et ne peut se faire sans aide. 

La naturopathie se base sur l’alimentation, l’activité physique, le sommeil et la gestion du stress, piliers fondamentaux d’une bonne santé. 

Un bilan de santé pour évaluer les besoins de chacun (détecter les excès ou les déficits) permet au naturopathe  d’établir un programme et un suivi personnalisé.

Selon les habitudes alimentaires et les goûts de chacun, le naturopathe vous permettra de trouver un équilibre et un mode de vie sain loin des régimes restrictifs souvent inadaptés et inutiles 

Image associée